Les semences populations ou paysannes : la diversité des grains propre à notre territoire, une qualité technique préservée
_TLF7968_edited.png

Depuis des millénaires les graines s’adaptent à l’environnement. Le climat, le sol, la façon culturale de l’homme sont autant d’éléments qui explique l’évolution des semences. 

Les acteurs de la céréaliculture d’après-guerre, sous couvert de proposer aux agriculteurs des grains « élites » ont spolié les droits élémentaires des paysans et être humains à adapter leur culture à leurs milieux pour assurer leur vie à moyen et long terme.

 

Seule la diversité des semences et des façons culturales (labour de surface, couverts, rotation des cultures) peut enrayer la propagation des ravageurs et les désastres qui en résultent. 

 

Le Moulin de l’Evêque, engagé auprès de 5 agriculteurs du Périgord Noir, veut promouvoir, inciter, rendre possible la diversité, créatrice et protectrice de notre économie locale, avec l’emploi de variété locale et adapté à notre environnement.

photo%20farine_edited.jpg